Diagnostic de l'emploi dans le Gers

Situé dans la région Midi-Pyrénées et portant le code INSEE 32, le département du Gers tire son nom de la rivière Gers, un affluent de la Garonne. Son économie est centrée sur une agriculture diversifiée, et le tourisme culinaire qui en découle. Sa proximité avec la Haute-Garonne fait également de ce territoire un lieu propice pour l'implantation d'entreprises aérospatiales et aéronautiques.

Un héritage agricole qui crée de l'emploi

Grâce à son climat et ses terres fertiles, le Gers est historiquement porté sur l’agriculture, avec aujourd'hui près de 7500 exploitations. Ce département est un important producteur de maïs, blé, colza, et de tournesols. Autant de céréales qui sont utilisées pour l'élevage des canards gras, la spécialité locale. Des fermes du terroir et des usines (Comtesse du Barry, Ducs de Gascogne...) transforment la matière première en produits de luxe.

Que ce soit dans l’élevage ou la transformation des canards (foie gras, confit, magret...), cette filière crée régulièrement des opportunités d'emploi. Les besoins en main d'oeuvre sont nombreux et les profils recherchés variés. De même, la production viticole, que ce soit le vin ou l'eau de vie (Armagnac), occupe une place prépondérante dans l'économie du Gers.

C'est donc tout naturellement que l'industrie agroalimentaire est un important recruteur.

Le tourisme, un secteur porteur

Dans le domaine des services, le tourisme occupe une part non négligeable de l’économie du Gers. Ce territoire accueille chaque année 900 000 touristes en moyenne. Outre la gastronomie gersoise et son terroir, le département peut aussi compter sur sa richesse culturelle, avec des festivals reconnus (Jazz in Marciac, Circa...) et son patrimoine historique. Des emplois saisonniers sont recrutés chaque saison, afin de s'occuper de l'accueil touristique, et de répondre aux besoins en hôtellerie, restauration et loisirs.

Du travail dans l'industrie aéronautique et spatiale

L’industrie gersoise propose régulièrement des offres d'emploi pour un pôle en pleine expansion : l'aéronautique. Une véritable zone industrielle s'est développée autour de l'aérodrome d'Auch, avec notamment l'impulsion de l'entreprise JCB Aéronautique. La demande s'est accélérée ces dernières années, et le département compte une trentaine d'établissements liés au secteur aéronautique et spatial, employant au total 1600 personnes. De grands sous-traitants, tels que Latecoère et Equip'Aero, recherchent des candidats qualifiés tout au long de l'année.