Les perspectives d'emploi en Indre-et-Loire

Anciennement nommé Touraine, le département d'Indre-et Loire fait partie de la région Centre. Portant le code Insee 37, ce territoire reste dynamique en ce qui concerne son attractivité économique. Sa ville préfecture, Tours, concentre notamment les activités tertiaires et administratives, alors que le reste du territoire est à prédominance rurale. Basés sur des savoir-faire, l’industrie et le tourisme sont également des secteurs générateurs d'empois.

De nombreuses offres d'emploi dans le tertiaire

En dépit d'une implantation ferroviaire à Saint-Pierre-des-Corps, la ville de Tours n'est pas un bassin d'emplois industriels. Ce sont davantage le commerce, la banque-assurance, les transports, la santé, l'administration et l'éducation qui sont les principaux pourvoyeurs d'emplois. Ainsi, les services représentent 63% de l'emploi départemental, soit plus de 150 000 postes.

Les activités touristiques sont importantes, et particulièrement dans le Sud-Est du département, grâce à divers atouts : un patrimoine historique et architectural, des paysages, un terroir gastronomique, ainsi que des infrastructures adaptées à l'accueil de congrès et de séminaires (tourisme d'affaire). Ce secteur est donc un pan important de l'économie de l'Indre-et-Loire, puisqu'il tient la première place régionale en termes d'emplois (8000 postes). De l'hôtellerie aux métiers d'accueil des touristes, les offres d'emploi sont diverses et permettent à tous les candidats de pouvoir postuler en fonction de leur formation et de leur expérience.

Une culture agricole

L'agriculture reste un secteur prégnant dans l'économie locale, avec une production de qualité et diversifiée. Aux alentours de la Loire, ce sont les cultures maraichères qui dominent, alors que le vignoble est davantage développé dans le Chinonais (plusieurs labels). Au total, le département compte 10 000 hectares de vignes, faisant de lui, le premier espace viticole de la région. Principale zone en ce qui concerne le troupeau de vaches laitières et 2e département de la région pour le cheptel caprin et porcin, les offres d'emploi dans ce domaine sont en partie saisonnières.

C'est grâce à cette agriculture forte qu'une industrie agroalimentaire, et notamment de transformation artisanale, a pu se développer sur ce territoire. Dans les services et activités annexes, comme la fabrication d'emballages, les recrutements sont nombreux. Les offres d'emploi s'adressent principalement aux candidats peu diplômés.  Les plateformes logistiques de la grande distribution sont également très représentées, et totalisent quelques 13 000 emplois.

Une industrie attractive pour les candidats à l'embauche

Malgré l'impact de la désindustrialisation, l'industrie reste génératrice d'emplois. Dans la métallurgie (13% des emplois industriels), le caoutchouc-plastique (11%), et l'énergie (11%, dont les 1300 employés de la centrale nucléaire d'EDF à Avoine), les recrutements sont divers et permettent à tous les candidats de pouvoir postuler en fonction de leur formation et de leur expérience. Ces filières à fort potentiel sont soutenues par un environnement de recherche.

Offres d'emploi - Indre-et-Loire

Hôtellerie - Restauration - Tourisme - Loisirs

Réceptionniste

à Chambray-lès-Tours, chez INTER-HOTEL AMBACIA

Hôtellerie - Restauration - Tourisme - Loisirs

Employé(e) de restaurant

à Chinon, chez AU CHAPEAU ROUGE

Travail des métaux

Carrossier(ière)

à Saint Cyr Sur Loire, chez asco

Commerce - Vente - Marketing

Agent(e) immobilier(ière)

à Tours, chez lcdi le comptoir de l'immobilier