5. Anticipez les questions


S'il est bien évidemment impossible d'anticiper toutes les questions que le recruteur sera amené à formuler, il en existe cependant un certain nombre qui ont de très fortes chances de vous être posées. Par exemple, est-ce que vous aimez travailler en équipe ? Quels sont vos qualités/défauts, points faibles/forts ? Où vous voyez-vous dans 5/10 ans ? Pourquoi avoir choisi notre entreprise ? Etc. En plus de maîtriser parfaitement votre parcours, réfléchissez à votre argumentaire concernant ce type de questions afin de ne pas paraître pris au dépourvu. Ne comptez pas trop sur votre spontanéité et vos talents d'improvisateur, c'est une stratégie à double tranchant qui ne remplace en aucun cas une bonne préparation.

 

CC/Flickr Véronique Debord-Lazaro

Dossier publié le 07/09/2015 | Cet article fait partie du dossier « Comment préparer votre entretien d'embauche ? »

Les articles du dossier
Comment préparer votre entretien d'embauche ?