Entreprise

Comment devenir responsable RSE ?

Chef de projet Responsabilité sociale (RSE)

A lire également : Quel est le rôle du manager dans une entreprise ?

Qu’est-ce que la RSE ?

La Commission européenne définit la responsabilité sociale des entreprises (RSE ou également appelée responsabilité sociale des entreprises) comme l’inclusion volontaire de préoccupations sociales et environnementales par les entreprises dans leurs activités commerciales et leurs relations avec des groupes d’intérêt.

Une entreprise qui pratique la RSE cherchera donc à avoir un impact positif sur la société tout en étant économiquement viable. La norme internationale ISO 26000 définit le champ d’application de la RSE autour de 7 questions clés :

A voir aussi : Comment devenir P-DG sans diplôme ?

  • la gestion de l’organisation,
  • droits de l’homme,
  • les relations et les conditions de travail,
  • l’environnement,
  • la loyauté des pratiques,
  • les questions des consommateurs,
  • les communautés et le développement local. (Source : Ministère de économie)

PLATEFORME NATIONALE DE RSE

Pour en savoir plus, visitez le site Web de la National Platform for Global Corporate Social Responsibility Action, qui « formule des recommandations sur les questions sociales, environnementales et de gouvernance soulevées par la responsabilité sociale des entreprises » :

https://www.strategie.gouv.fr/reseau-france-strategie/plateforme-rse Tâches et activités du responsable de la RSE

L’objectif principal du chef de projet RSE est de mettre en œuvre des mesures visant à réduire l’impact environnemental et à améliorer l’impact social de l’organisation dans laquelle il est employé. Il développe et met en œuvre la stratégie de responsabilité sociale des entreprises. En pratique, cela conduit à diverses actions. et des spots pratiques qui peuvent être, par exemple :

  • Mise en œuvre d’une politique RSE (liée avec une politique QVT : conditions de travail) au sein de l’entreprise : analyse, définition, formation de l’équipe sur les meilleures pratiques,
  • introduction d’indicateurs pour évaluer les progrès ;
  • Supervision des unités opérationnelles (filiales, usines, etc.) : audit, évaluation, reporting, débriefing,
  • le suivi des pratiques et des innovations RSE (benchmark),
  • la définition d’une politique d’achat responsable et le suivi des plans d’action,
  • recherche de nouvelles matières premières biosourcées respectueuses de l’environnement
  • participer à l’approche générale de l’entreprise en matière de qualité,…

compétences

Pour ce type de poste, les compétences et qualités recherchées par les employeurs (selon l’analyse des offres d’emploi) sont :

  • le sens de l’organisation et de la planification,
  • esprit d’analyse et synthèse,
  • capacité à animer des réunions,
  • un bon sens relationnel et un sens de la négociation,
  • curiosité
  • soyez méthodique,
  • autonomie et prise d’initiatives,
  • un réel appétit pour le développement durable et la RSE !
  • le goût du défi et la culture du résultat ! L’apprentissage d’une deuxième langue (anglais, espagnol,…) est souvent essentiel.

À consulter : offres de stages en RSE

Quelles sont les formations pour devenir responsable RSE

Les cours ont généralement lieu au niveau Bac 4/5 et sont dispensés dans une école d’ingénieurs, une école de commerce, une université ou des instituts de formation spécialisés dans le développement durable. Exemples de formations (liste non exhaustive) :

  • Master 2 Social Responsabilité d’entreprise
  • MBA RSE et développement durable
  • Executive MBA CSR — Développement durable et transition énergétique

Découvrez les carrières dans les métiers de la RSE et du développement durable :

Faites carrière dans les métiers de la RSE et du développement durable

Remplissez le formulaire – Postez un message

Ann prend des crédits photo, Pixabay.