News

Comment faire valider ses acquis en coiffure ?

Votre expérience professionnelle et vos diplômes obtenus à l’étranger peuvent être évalués grâce à la validation de l’expérience acquise et à la preuve de comparabilité.

En plus de reconnaître les compétences, la certification française peut changer la carrière professionnelle d’un étranger en France de manière très concrète :

Lire également : Comment se passe une journée d'immersion ?

  • Accès à l’enseignement supérieur
  • Inscrivez-vous à un concours
  • Changer d’emploi
  • Développez professionnellement
  • Obtenez une augmentation ou une promotion professionnelle

Il existe deux manières de procéder :

  • Validation de l’expérience acquise (EAU), qui permet la certification par la reconnaissance des compétences acquises au cours d’une activité professionnelle.
  • Le certificat de comparabilité pour prouver l’équivalence du diplôme : il n’a pas de valeur juridique, mais il peut L’inscription à la formation (qui délivre une certification française), favorise l’employabilité et l’inscription aux concours du service public.

Quelle est la validation de l’expérience acquise (EAU) ?

Les Émirats arabes unis sont un moyen d’évaluer les compétences acquises au cours d’une expérience de travail.

A découvrir également : Comment faire une demande de stage par téléphone ?

L’organisme de certification auprès duquel la demande est présentée délivre un certificat, qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle inscrit au registre national des certifications professionnelles.

Un organisme de certification peut être un ministère, une chambre consulaire, un centre de formation public ou privé, un service professionnel.

Qui peut demander un vélo électrique ?

Toute personne ayant au moins 1 an d’expérience est directement liée à la certification Targeted, quel que soit son âge, Qualifiez votre nationalité, votre statut ou votre niveau d’études pour les EAU.

Comment financez-vous vos Émirats arabes unis ?

Selon la situation, il existe différentes options de financement : salarié, demandeur d’emploi, travailleur intérimaire, réfugié/réfugié…

Toute l’assistance est disponible sur le site vae.gouv.fr

Comment faire une demande ?

Le processus est long : il peut prendre entre 8 et 12 mois. Il est donc judicieux de suivre les différentes étapes d’un tableau de bord.

En résumé, voici les différentes étapes :

  • Vous envoyez un dossier d’admissibilité à l’autorité de certification pour vérifier les conditions d’éligibilité.
  • Vous recevrez une notification d’autorisation dans un délai maximum de deux mois. L’absence de réponse est synonyme d’acceptation.
  • Vous devez demander la validation auprès d’un jury.
  • Vous rédigez un dossier de validation que le jury utilise pour juger peut déterminer si vous avez acquis les compétences requises pour obtenir la certification.
  • Vous pouvez obtenir une convocation pour un entretien et une situation professionnelle réelle ou reconstruite.
  • Vous avez la décision : validation complète, validation partielle ou rejet de la validation.

Pour en savoir plus sur le processus de validation de l’expérience, visitez vae.gouv.fr

Comment obtenir l’équivalence diplomatique étrangère ?

Les diplômes étrangers ne sont pas juridiquement équivalents en France. Pour faire reconnaître vos diplômes, vous pouvez demander un « certificat de comparabilité  ». Cela n’est pas obligatoire pour s’inscrire à une formation ou pour participer à une compétition.

Il prend en compte le diplôme original avec toutes les caractéristiques du système éducatif auquel il appartient (durée des études, exigences académiques) et ainsi de suite).

La demande est soumise à l’ENIC-NARIC (National Information Center for Academic Recognition — National Information Centres for Academic Recognition).

À noter

Les administrations qui organisent des compétitions ou des établissements de formation proposent l’assimilation. Par exemple, les personnes de l’Union européenne souhaitant participer à un concours administratif doivent soumettre leur dossier à l’administration de leur choix (ministère, autorité locale) : un comité d’experts décide de la valeur des diplômes en termes d’inscription. Source : https://metropole.nantes.fr/