Entreprise

Comment calculer son salaire par rapport au chiffre d’affaire ?

Si vous avez récemment créé votre propre entreprise ou si vous êtes plongé dans vos prévisions, vous découvrirez peut-être de nouveaux termes.

Comptables, ces étranges créatures aiment utiliser des mots très étranges : fonds de roulement, charges à payer, taux de marge, dépréciation…

A lire également : Comment devenir responsable RSE ?

Mais avant tout, l’idée la plus importante lorsque vous devenez entrepreneur est de faire une bonne distinction entre les ventes et les bénéfices (parfois appelée marge d’expansion). Quel indicateur est basé sur le moment où vous devez payer vous-même ?

Le chiffre d’affaires ?

Votre chiffre d’affaires est la somme de toutes les ventes réalisées au cours d’une période donnée. De plus, au fait, nous mettons toujours « business » au pluriel : j’ose espérer pour vous que vous fera plus d’une entreprise !

A lire aussi : Comment attirer des jeunes talents ?

Autre particularité : si vous êtes soumis à la TVA, nous calculons toujours le chiffre d’affaires hors taxes. Donc, sans TVA, pour savoir exactement sur quel montant vous êtes imposé.

Imaginons que vous soyez revendeur de papeterie et que vous vendiez 20 carnets pour 15 euros et 50 lots de stylos pour 4 euros en août.

Si vous êtes un entrepreneur indépendant, vous ne facturez pas de TVA. Votre chiffre d’affaires est donc de : 300 200 = 500€.

Et quel en est le résultat ?

Quelle que soit votre activité de vente, vous devrez payer diverses dépenses : vos matières premières, l’hébergement d’un site web, le loyer… Sans parler de votre fardeau social, bien sûr, et des impôts !

Le résultat de votre activité est la différence entre vos ventes et les dépenses payées.

Recettes — dépenses = résultat

Ce résultat est l’un des indicateurs de la rentabilité de votre entreprise et vous permet de vous payer vous-même !

On dit que c’est gagnant si les ventes sont supérieures aux dépenses (c’est mieux). Nous parlons de pertes lorsque les dépenses sont supérieures aux ventes (ce qui est moins bon).

Dans notre exemple, si les carnets de papeterie sont achetés pour 7 euros et les stylos pour 2 euros, on pourrait dire que le résultat est :

Prix d’achat des 20 carnets : 140 euros prix d’achat du stylo 100 euros ou 240 euros d’achat

Chiffre d’affaires Coûts d’acquisition = 260 euros.

super ! sauf que… Ils peuvent non seulement prendre en compte le prix d’achat des biens, mais doivent au moins intégrer les charges sociales et fiscales. Oh,

Si vous êtes un automobile ou un microentrepreneur, vous payez les frais en fonction de votre chiffre d’affaires. Pour une activité d’achat et de revente, le taux d’imposition est de 12,8 % des cotisations de sécurité sociale 1 % d’impôt sur le revenu.

Avec votre chiffre d’affaires de 500 euros, vous faites donc don de 69 euros au RSI.

Vos revenus après impôts sont donc de 500 à 240 à 69 euros = 191 euros. Tu vas vraiment avoir gagné ça.

Il est donc important de savoir ce que vous gagnez réellement avec votre entreprise afin de bien distinguer les revenus des bénéfices ! 500 euros et 191 euros ne sont pas du tout les mêmes;)

Coûts d’acquisition = 260 euros.

super ! sauf que… Ils peuvent non seulement prendre en compte le prix d’achat des biens, mais doivent au moins intégrer les charges sociales et fiscales. Oh,

Si vous êtes un automobile ou un microentrepreneur, vous payez les frais en fonction de votre chiffre d’affaires. Pour une activité d’achat et de revente, le taux d’imposition est de 12,8 % des cotisations de sécurité sociale 1 % d’impôt sur le revenu.

Avec votre chiffre d’affaires de 500 euros, vous faites donc don de 69 euros au RSI.

Vos revenus après impôts sont donc de 500 à 240 à 69 euros = 191 euros. Tu vas vraiment avoir gagné ça.

Il est donc important de savoir ce que vous gagnez réellement avec votre entreprise afin de bien distinguer les revenus des bénéfices ! 500 euros et 191 euros ne sont pas du tout