Entreprise

Quelles sont les motivations d’un entrepreneur PDF ?

La motivation des employés détermine les performances d’une entreprise. Aujourd’hui, nous traversons une véritable crise de motivation, et pas seulement pour les employés de la génération X qui recherchent un sens au travail plus que leurs prédécesseurs. La mission de la direction de l’entreprise, représentée par sa fonction RH, est d’évaluer l’ampleur des motivations individuelles, mais aussi et surtout de proposer des leviers pour la développer davantage s’ils souhaitent conserver leurs meilleurs éléments.

Découvrez les principaux moteurs de motivation au travail dans cet article !

A lire en complément : Quelles sont les qualités essentielles pour réussir sa vie professionnelle ?

Qu’entend-on par motivation au travail ?

Il existe deux théories motivationnelles opposées : celles liées au contenu et celles liées aux processus comportementaux.

Les théories de la motivation du contenu visent à encourager directement une personne à adopter un comportement particulier. La pyramide de motivation de Maslow est l’archétype de l’approche de motivation par le contenu et est traditionnellement utilisé comme modèle visuel.

A voir aussi : Comment devenir responsable RSE ?

Dans la pyramide de Maslow , les individus cherchent à satisfaire cinq types de besoins selon un ordre de priorité croissant : les besoins physiologiques, la sécurité, l’appartenance, l’appréciation et enfin la réalisation de soi ou l’épanouissement personnel. Selon Maslow, les individus sont motivés par un besoin de satisfaction, puis le besoin le plus élevé survient et devient alors une nouvelle source de motivation.

Les théories de motivation des processus comportementaux, quant à elles, consistent à expliquer comment un individu réussit à se motiver lui-même. Parmi les théories les plus utilisées pour ce concept, on trouve la théorie LIFE du psychologue V.Vroom (attente d’instrumentalité valencienne). Selon la théorie du VIE, la motivation individuelle serait déterminée par trois facteurs interdépendants : mot signifie attente, ici attente se traduit par l’attente individuelle par rapport à ses propres efforts), l’instrumentalité (qui représente la probabilité ou les chances que les efforts individuels génèrent une récompense) et la valeur (un terme mathématique qui décrit la valeur concrète ou symbolique de récompense en termes d’efforts).

Selon le site actionco.fr, le modèle VIE est utile pour répondre à la motivation individuelleLe modèle V.IE : Valence, instrumentalité et attente. Source : actionco.fr , adhérer à une délégation et à une nouvelle mission, et permet de répondre au processus de motivation de manière individuelle en répondant directement au manque de cas de démotivation identifiés.

« L’application de l’équation Vroom permet d’utiliser l’incitation ponctuelle (satisfaction de besoins) afin de fournir une motivation à long terme. Le responsable ne doit pas penser à la place de l’employé. L’instrumentalité, la valeur et les attentes sont ce que ressentent et expérimentent les employés. » — Extrait de l’article « La motivation selon Vroom » — emarketing.fr

Selon une récente enquête Gallup publiée par HRVoice, les employés français sont les employés les moins engagés d’Europe. Alors que de nombreuses études suggèrent que de plus en plus d’employés remettent en question leur motivation et la véritable signification de leur travail, il est important de comprendre pourquoi certains employés s’éloignent de plus en plus de leur travail et donc de leur entreprise.

Différentes raisons peuvent expliquer la crise de motivation au travail. Les raisons individuelles reflètent la compréhension du travail de chacun et des autres par rapport à la situation économique actuelle contexte relativement incertain.

Le fait de prendre ses distances par rapport au travail d’un individu résulterait donc directement d’une frustration causée par un paradoxe : une attente toujours plus forte d’engagement des employés face aux défis du changement dans les entreprises, qui s’accompagnent d’une précarité et d’une incertitude croissantes dans les s’opposer au travail avec une flexibilité accrue du marché du travail.

Lisez aussi : Les techniques d’approvisionnement sont-elles les mêmes dans toutes les entreprises ?

La pyramide de Maslow peut-elle être contestée par la crise Covid-19

La pyramide de Maslow identifie les besoins humains pertinents en allant des besoins fondamentaux, de la nourriture, des vêtements, du logement aux besoins secondaires liés à l’auto-actualisation qui se situent au sommet de la pyramide, séquencé. Cependant, dans un contexte politiquement incertain tel que la crise sanitaire mondiale dans laquelle nous nous trouvons, il y a un changement dans la hiérarchie des besoins exprimés par les individus, et le monde du travail ne fait pas exception à la règle.

La sécurité en fonction des besoins physiologiques redevient ainsi la base de la pyramide de Maslow. Les besoins d’appartenance, d’estime de soi ou même d’épanouissement personnel sont renvoyés à des niveaux de priorité inférieurs, signe d’un déplacement du curseur des besoins individuels, en particulier en temps de crise.

Pyramide de Maslow. — Source : Manager-Go.com

Lisez également : Les avantages du recrutement collaboratif

Quels sont les principaux moteurs de motivation au travail ?

Les facteurs de motivation au travail sont nombreux : rémunération, développement professionnel, gestion, culture d’entreprise, organisation et les méthodes de travail, mais aussi la qualité de vie au travail , le bien-être et l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

La rémunération est donc l’un des principaux leviers de motivation . La motivation individuelle peut être stimulée par un package salarial intéressant, fixe et variable. D’autres mécanismes, tels que la participation aux bénéfices ou la participation, ont un impact sur la motivation collective.

gestion de carrière, réalisée grâce à la mise en œuvre d’un véritable plan de formation et de mobilité interne, permet à l’entreprise d’assurer le développement du potentiel de chaque collaborateur, mais également d’équilibrer La les besoins de l’entreprise en termes de compétences et les attentes individuelles des employés. La mobilité interne n’est pas seulement un problème de rétention des talents, mais s’avère également être un problème commercial pour développer de nouvelles opportunités basées sur des profils importants et/ou rares les compétences sont basées.

Lisez également : Quels sont les avantages d’utiliser un logiciel de recrutement ?

La qualité de la gestion et l’organisation du travail auxquelles elle appartient influencent directement la motivation des employés. En fait, le niveau d’initiative laissé à chacun dans le cadre de son travail et l’évaluation des réalisations individuelles influent directement sur la motivation et l’engagement au travail.

Enfin, selon l’âge et l’expérience des employés, il existe des différences dans les facteurs qui influencent leur motivation . Ainsi, selon une récente étude de Mazars et OpinionWay, selon un article de CourrierCadres.com, 63 % des 15-24 ans estiment que l’une des tâches de l’entreprise est d’assurer le bien-être de ses employés. Parmi les « facteurs les plus motivants pour se rendre au travail le matin », Les générations Y et Z placent la rémunération en tête de liste (61 %, comparativement à 57 % pour leurs aînés). L’atmosphère de travail et les échanges avec les collègues (56 %) et l’intérêt pour le poste (40 %) sont également des facteurs décisifs pour motiver les nouveaux employés sur le marché du travail et pour lesquels les entreprises devraient s’intéresser.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger le chapitre de notre livre blanc, « The Cost of Failed Recruitment », ou à nous contacter directement.

Crédit photo : Pexels