Quels sont les 3 types de compétences ?

774

L’homme peut s’empêcher de faire des erreurs. Plus il fait des erreurs, plus il a des expériences. De ces expériences il acquiert des compétences. Quels sont les trois types de compétences ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Le savoir

Le savoir est une compétence. C’est une compétence que tout le monde a. Il s’agit de ce qu’on apprend lors de nos parcours primaire, secondaire et universitaire. En ce sens, il faut considérer le savoir comme une connaissance purement théorique. Mais le savoir peut aussi être pratique.

A lire également : Qui finance le CPF pour les salariés ?

Et en ce sens, il s’agit de toutes les connaissances acquises lors de notre parcours professionnel. Par ailleurs, il faut savoir que les savoirs sont divers. Il peut s’agir de quelque chose qu’on a appris en matière de plomberie ou en matière de coiffure. Il peut aussi s’agir de quelque chose qu’on a appris en informatique ou en vertu de nos législations.

Le savoir-faire

Le savoir-faire est aussi une compétence. Il est parfois confondu avec le savoir. Or, c’est deux choses complètement différentes. En effet, quand on parle de savoir-faire, on fait allusion à ce qu’on sait faire pratiquement. Très simplement, il s’agit d’un job ou de quelque chose que vous savez faire et qui vous fait gagner de l’argent. Par exemple, les avocats savent défendre leurs clients.

Lire également : Scolarité adaptée aux dyslexiques : options et soutien au collège

Les juges savent dire le droit. Les agents immobiliers savent conseiller et orienter leurs clients qui veulent acheter ou vendre un immeuble. Les graphistes savent soigner le design des sites web. Les agents de communication savent attirer de clients pour leurs clients en soignant la marque de leurs entreprises. En termes clairs, les savoir-faire désignent en quelques mots les aptitudes de quelqu’un.

Le savoir-être professionnel

Beaucoup de personnes l’ignorent peut-être, mais ce n’est pas seulement le savoir et le savoir-faire qui sont des compétences. Il y a aussi le savoir-être professionnel qui est une compétence. C’en est véritablement une, d’ailleurs. En gros, il s’agit de comment vous agissez dans le milieu professionnel. Il s’agit de vos habitudes, de comment vous vous complétez dans vos relations professionnelles. Il faut savoir que les grandes entreprises ne recrutent plus seulement en fonction des savoirs et des savoir-faire de la personne intéressée.

Elles tiennent également et surtout en compte le savoir-être professionnel. Il est difficile de travailler en groupe sans cette grande compétence. Beaucoup de personnes ne l’ont pas. Et celui qui a cette compétence est censée avoir les deux autres aussi. Vu son importance, il est très avantageux de mentionner son savoir-être professionnel dans sa candidature. Il s’agit de votre organisation personnelle, de votre rigueur, de votre dévouement et bien d’autres qualités professionnelles comme la tempérance.